Je sais ou elle est passée…

Je lisais sur un blog que je suis. Qu’en moyenne, nous les petits êtres humains (surement féminins d ailleurs), nous nous posions en moyenne 10 questions par jour….J’explose la moyenne, au moins une matière ou j’excelle.

Alors à ma précédente question, ou est passée la gentille…je crois pouvoir dire qu’elle est juste retournée se cacher, en attendant quelqu un qui mérite de la rencontrer, qui montre pattes blanches. En attendant quelqu un qui ne s’en moquera pas, en attendant quelqu un qui ne prendra pas ma gentillesse pour de la faiblesse, en attendant quelqu un qui n’essaiera pas de la piétiner, comme on piétine un vieux tapis d’entrée.

Jusqu’ a présent, être gentille signifiait pour moi, presque un effort. C’est douloureux d’enlever une carapace, couche après couche.

Je redeviens jour après jour, celle que j’ai toujours été, celle qui se méfie, celle qui glace ou intéresse par sa froideur et distance, celle qui s’en moque, celle qui ne fait pas d’effort, celle qui croit ne pas avoir besoin des autres.

Je viens de faire l’expérience d’une réaction excessive, comme je sais le faire, comme j’avais presque oublié a force de policer…et bien cela m’a soulagée, oui c’est moi, oui je suis moi, oui ca me permet de me moquer de ce que les gens pensent de moi…car c’est moi et pas une autre, et que je ne peux pas être ou faire autrement. Je ne veux plus.

On vit toujours mieux les échecs quand on fait le maximum. Le maximum que je puisse faire, c’est être naturel, avec tous mes défauts. Spontanée, excessive si il le faut. Je ne suis plus responsable du fait que l’on m’aime ou pas. Ca, ca devient leur problème. Que je suis mieux, moi en colère, c’était juste une étape…je vais redevenir sereine, ou le devenir…en tout cas, je ne veux plus me fatiguer, je ne veux plus me demander ce que j’ai bien ou mal fait, ce que j’ai bien ou mal dit…Je ne me le demanderai plus…

Je vais réapprendre a mieux vivre ma solitude, a m’en accommoder, jusqu’au jour ou la petite fille gentile n’aura plus peur de sortir de sa cachette.

Publicités
Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Je sais ou elle est passée…

  1. Il faut savoir accepter la FAM que nous sommes, comprendre pourquoi nous sommes cette FAM. Une fois bien dans ces différentes notions, les autres suivent …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :