Archives mensuelles : novembre 2018

Danser sous la pluie…

41 ans, 41 ans que j’attends le bus, 41 ans que j’attends mon tour. On pourrait dire que je suis patiente, à croire que quelque chose de formidable m’attend, et ne pas voir les petites choses formidables qu’ils m’arrivent et qui passent devant mon nez, avec insolence. A vouloir toujours plus grand, plus beau, à me vouloir toujours plus fine et plus belle. A vouloir que tout arrive, et juste attendre, assise à l’abris, emmitouflée, au chaud, à ne prendre aucun risque, risque de croiser un regard qui pourrait tout changer, risque de prendre le mauvais bus, mauvais trajet et même le bon. Je reste assise sur le banc de ce foutu abribus, planquée. Alors qu’il serait temps, temps que je me déshabille, me découvre et que j’aille danser sous la pluie, au milieu des regards et des courants d’air. Il serait temps que j’ose, j’ose faire des folies, que j’ose être moi, que j’ose croiser ce regard, que j’ose aimer. Il serait plus que temps que je defie l’inconnu, que je lui fasse confiance, que je danse avec lui et que je le laisse me serrer fort dans ses bras, 41 ans que j’attends, putain c’est long.

Catégories : Uncategorized | 2 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.