Articles tagués : Amour

Toi, Moi et les Autres…

J’aurai pu tout simplement titrer l article : Moi, Moi et les autres, mais j’aimai ce titre avant de l’écrire, je crois que c est le titre d’un film. Peu importe si ca ne l est pas d’ailleurs, ca sera alors juste mon titre.

Je prends de plus en plus conscience de mon problème avec les autres, oui cette solitude, j’ai beau la retourner dans tous les sens, j’en suis responsable, forcement. Je pense avoir passer le cap et l’age du : « c est pas ma faute »…maintenant, j en serai plutot au cap : « tout est de ma faute »…c est a se demander ce qui est le mieux d ailleurs!

Quand je pense qu’on ne m’aime pas, je n’aime pas. Quand on croit que je suis arrogante, je deviens arrogante. La loi de l’offre et l,a demande, et bien chez moi elle’est equilibrée.

Alors que je suis une grande timide! mais personne de le voit, personne ne me croit. Oui si j’evite un groupe ou je ne reconnais qu une personne que j ai rencontré il y a quelques semaines, ce n’est pas de la pimbecherie, c est de la timidité, avec une bonne dose de « il ne doit meme pas se rappeller de moi »….oui si j’arrive a un endroit pour retrouver une connaissance et qu il y a d autres gens que je connais vaguement, je ne fais la bise qu a la personne que je connais…oui car tous les yeux sont rivés sur moi, oui je prefererai fondre tout de suite maintenant…Oui je prefererai ne recontacter, ne voir personne, ca m’eviterai ces questions, remises en questions, ces doutes, ces maux de tetes….car ca me demande beaucoup d aller vers les autres, ca me demande beaucoup d’affronter ces situations….et pour ce beaucoup, je n’ai pas les ressources, c’est difficile, trop difficile, j’ai litterallement envie de baisser les bras avant meme de les avoir leves, surtout lorsqu on croit que tout est joué d avance, donc perdu.

Lorsque je fais de nouvelles rencontres, ou lorsque je travaille a en approfondir d’anciennes…je passe mon temps a faire attention, à ce que je dis, à ce que je ne dis pas…et je ressasse ensuite tout pendant des jours en me disant que j’ai été ininteressante (forcement), egoiste (evidemment), vide (surement)….que de jolis adjectifs, tu t’en douteras lecteurs!

C’est assez nouveau, la moi d’avant, qui me manque parfois, pensait se moquer de ce que le monde pouvait bien penser. J avais mon petit cercle, si il s aggrandissait, tant mieux, sinon tant pis. Mais aucun effort n’etait fait, je me sentais valoir la peine, tant pis pour ceux qui passaient a cote de moi…j ai maintenant l impression de passer ma vie a faire des efforts, a m’adoucir, a me gentilliser, a tenter d’arrondir les angles, de mettre de l’eau dans mon vin,a etre quelqu un que je ne suis meme pas sure d’etre, une fille fragile, trop fragile, ..tout ca pour avoir des miettes de reconnaissance, et meme d’amour, ce qui est bien pire docteur!

Ensuite j attends…J attends le resultat….le resultat il est là….je ne suis ni attachante, meme pas attachiante c est dire…je suis juste tranparente, celle que l on ne pense pas a appeller, celle qu on oublie sur un coin de étagère
Maintenant je m’en vais faire ce que je sais le mieux faire, en quelques mots….ressasser, repenser, refaire mon petit monde…m’attrister sur mon triste sort… Mais sinon tout va bien, du moins, ca pourrait etre pire, si si, j’en suis sure.

Catégories : Uncategorized | Étiquettes : , , , , , , , | 4 Commentaires

Lettre à ma mère…

Ma petite maman, a me demander si tu as été une bonne mère, j’oublie de me demander si j’ai ete une bonne fille….enfin c’est surtout que lorsque je me pose la question, je connais la réponse : peut mieux faire….sans mention….comme à l’école.

Je t’octroie la responsabilité de tous mes maux, et j’avoue que c’est confortable, souvent.

Mais ne t’inquiètes pas, tu te disputes le titre avec mon papa, il  n’y a pas de raison que tu portes seule ce fardeau.

J’essaie de comprendre pourquoi en ta présence, je m’électrise, ma tension monte, mes nerfs sont sur un fil…je te jure que j’essaie. Je ne veux pas ressembler à ces ados, qui font les boutiques avec maman, et qui donneraient leur âmes, leurs frères, leurs sœurs, pour être ailleurs, mais surtout avec quelqu’un d’autre. Ces ados qui répondent mal, ces ados qui se permettent en plus d’être fiers de ce rejet, de cette condescendance affichée en public…Je ne veux plus être cette adolescente que j’ai surement été. Alors je prends sur moi, encore une fois…le contact m’est difficile, accepter trop tard ce rapport tactile, les câlins de maman, j’aurai aimé les avoir quand j’étais petite et quand il me semblait vitaux…pourquoi j’ai la sensation d en avoir manqué, finalement? Je ne crois t avoir jamais posé la question, oui te poser la question te ferait du mal…et tu sais comme je déteste faire du mal aux gens que j’aime, te faire du mal…. car c’est une raison de plus de me faire du mal, et c’est fatiguant de se blesser.

Tu es venu me voir deux semaines, tu as casse ta tirelire et ton armure, ta carapace pour moi, cette même armure que je mets entre moi et les gens…ta carapace tu l’as fissuré, et oui ta grande fille vit loin maintenant, alors tu la gâtes, lui dit que tu l’aimes, comme tu n’as jamais su le faire, et j’ai essayé de répondre à ça comme je sais le faire, avec maladresse.

Tu sais qu’on s’aime, a notre manière, pas souvent douce, mais toi comme moi on ne sait pas faire autrement, en tout cas on apprend…mais on sait qu’on s’aime, c’est peut-être l’essentiel.

 

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , , | 2 Commentaires

La liste…

J’aurai aimé que ma liste soit aussi poetique que celle de Rose, mais je ne vais pas etre si gourmande. Ma liste c’est celle de tous mes contacts, rencontres, tentatives avortés, ratés, foirés…ne rayez pas la mention inutile, il n’y en a pas. Alors je commence…par mon premier mois ici (je rappelle que j’en suis a 6)
1 : Une copine russe d’un copain hong kongais recontré au Vietnam…ce copain, sachant que je viens de m’installer sur mon ile, me donne les coordonnées d’une de ces copines qui vient aussi de s’y installer…Super je dis, a moi les sorties!!…alors on a pris un verre; elle est jeune, une decennie de moins que moi, on passe une bonne soiree…une autre fois, elle m invite en boite, avec des clients russes de son hotel, la encore bonne soiree…et silence radio…je lui propose qu on aille prendre un verre quelques temps après, elle ne peut pas boire d’alcool  elle prend des antibios, c’est drole ca car le meme soir, je la croise au sortir d’un bar avec une copine…je lui ai fait un petit signe de la main, c’est plus drole tout de meme…ensuite double silence radio…mais bonne poire et desesperement seule j accepte qu on aille ecouter de la musique un soir quand elle me propose avant d annuler une heure avant…autant dire qu’on ne se voit plus!! Faut pas pousser.

2 – En fait, ma liste va s’arreter ici, je ne vois pas l’interet de la continuer, ca ne m’interesse pas, vous non plus d’ailleurs…ce qu’il faut noter c’est que toutes mes tentatives echouent, j’ai l’impression qu’une majorite des gens deja rencontré m’evitent, me fuient, ou mieux s’en moquent..plus je montre mes fragilitiés, car oui j’ai besoin d’amis, non je ne m’en cache pas…j’ai assez longtemps joué a la fille forte…je n’ai plus envie de jouer. En fait, la majorité des gens aiment les comedies, pas les comedies dramatiques, ils veulent juste etre entourés de gens forts, droles, ne surtout pas s’encombrer…beh je dois etre bien lourde. J’aime aussi les relations légeres, elles ont leurs interets, mais j’aime aussi refaire le monde, parlementer, douter, m’énerver, adorer, etre en confiance, partager…pour l’instant je ne partage rien et c’est bien dommage moi qui suis enfin prete a donner.Le probleme des gens qui doutent, donc mon problème est que je disseque, j’observe, j’entrevois, je crois, j’analyse, toutes les reactions, attitudes, regards des gens qui m’entourent…par moment de lucidité j arrive tout de meme à me dire..que peut etre, je ne suis absolument pas
responsable, absolument pas initiatrice de ces reactions…mais je ne suis pas assez souvent lucide!
J’ai osé demander a un collegue francais ce qu’il pensait de ma situation et j’ai bien fait….car oui je ne suis pas la seule, oui il arrive regulierement à des gens fraichement debarqués sur l’ile de se plaindre de ce manque d’entraide, d’ouverture, de communication, d’amitié entre les expatriés, on se croirait dans un grande ville avec ses cloisons, on reste dans son cercle, surtout on n’en sort pas, et surtout personne ne doit y rentrer..oui c’est aussi difficile pour d’autres, oui au bout d’un moment on devient comme eux, on ne sors plus, on reste dans sa bulle et non, je n’ai rien qui cloche…Me voila rassurée pour aujourd hui…demain est autre jour, et il aura bien son lot de doutes, de questions…auxquelles je ne pourrai certainement pas repondre encore une fois et je le partegerai ici, encore une fois.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , , , , , | 2 Commentaires

Ce soir, je suis tristement triste

Ce soir, je suis triste, je respire et je transpire la tristesse…

J’ai l’impression, la sensation que la terre entiere, ma terre me deteste…oui les gens ne m’aiment pas, c’est vrai, le probleme est que j’ai besoin des gens, ca me desole, mais oui j’en ai besoin..J’ai remarqué que les gens ne faisant aucun effort pour etre aimé l’etait tres souvent. Ces gens avec qui on aime passer du temps, a qui on aime se confier, avec qui on aime rire, et meme ne rien faire, encore mieux ces gens dont on est fier d’etre apprecié. Et bien c est un fait, une evidence, je ne suis pas de ces gens..je ne fais pas partie de cette race…

Les gens sont surpris de me trouver sympa après une premiere rencontre, oui car je n ai pas un abord sympathique, je le sais, c est comme ca, je ne peux pas, surtout je ne sais pas comment changer la donne, et puis je ne suis pas sur de vouloir, je n’ai pas envie d’etre ami avec tout le monde…je rate deja mes choix amoureux, qu on me laisse reussir mes choix amicaux! Ca me protége cette froideur, elle me rechauffe je crois…mais je sais repondre a la douceur, a la bienveillance quand je la croise. Mon probleme est toujours en rapport avec le manque de confiance en moi, mon probleme est que j’agi en fonction de ce que je crois voir chez l’autre…si je vois de la defiance, de la mefiance, et bien je vais me faire le plaisir de montrer ce qu’on attend…mais si j’ai la chance de sentir de la bienveillance, un apriori positif…alors oui ie me donne, je souris, je m’ouvre…et ca surprend…C’est fou.

Je pourrai tant donner pourtant si on m’en laissait la chance…mais sur mon ile on ne me laisse pas cette chance, sur mon ile je n’ai pas d’ami, pas d’amour, sur mon ile on ne m’aime pas, pourtant je creverai d’aimer…toutes les tentatives ont echouees… peut etre qu il est temps de partir…je ne manquerai a personne de toute facon…mais ca serait aussi renoncer, et il y a toujours cette satané étoile, ce satané optimisme..qui me dit que, je n’ai pas fait ca pour rien, que mon tour viendra, ma chance sonnera…J’espere que je saurai la reconnaitre et lui ouvrir….Il n’y a plus qu’a attendre..il y a des moments ou on est si bas…que l’on ne peux que remonter.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , | 4 Commentaires

Miroir mon beau miroir…

ImageCa ne m’etait pas arrivée depuis un moment….le compte est bon, nous y voila, ca pendait…..je me sens moche….transparente, fade, et je passe les meilleurs adjectifs….non pas que je ne me sois toujours trouvée jolie, mais le regard que je posais sur le miroir etait bienveillant ces temps ci, souriant,  clement, pas ingrat… alors oui forcement je me trouvais « bien »…L’asie du sud est ca vous rend beau. Je mincis, je noircis, mes robes raccourcicent… Toutes les chances sont de mon coté….Mais depuis quelques jours…je sombre, j essaie pourtant de me maintenir a flot, je me bat contre cette morosité, je la jette par la fenetre, mais elle revient par la porte. Je sors ma plus jolie robe, je me maquille un peu plus…je fais tout pour retrouver grace aupres de mon, mes miroirs….il n y a rien a faire, ca ne marche pas….Laissons passer le temps, acceptons le temps que ca dure.

Et pourtant, pourtant je sais, que j ai la maitrise de ce que j inspire. Lorsque je me sens belle, je suis belle, je le transpire….et quand je me sens moche, je suis moche, je le transpire aussi…C est comme ca, comme 1+1 =2…

L’idee, l’ideal, serait de ne pas se poser la question, l’ideal serait de vivre, ne pas se voir, ne pas s’imaginer, ne pas se dessiner…je ne suis pas indulgente, surtout pas envers moi, et ., et je dessine faux, et puis je ne suis pas qu’une image, je vis, je bouge, je ris,…ca me fait, ca me creer.

Il y a les gens beaux, lineaire. Il pleut, il neige, maquillees, pas maquillees, en pleine séance de sport..oui il y a ces filles, je les hais par ailleurs, cette chance, ces filles pour qui la vie est plus facile, alors que je sais pertinemment que ces filles ont leur problemes et leurs doutes aussi…mais ca fait du bien quand ca va pas de croire que ca va chez tous les autres.

Et il y a les autres, moi…moi j’ai grandit sans trop savoir a quoi, a qui je ressemblais, merci papa merci maman…Un jour, on me dit belle, un autre moche, un charmante….et je fais quoi de tout ca moi….et bien je compose, et ces jours ci, j’ai perdu la partition.

Catégories : Etats d ames, Solitude | Étiquettes : , , , , , , , , , , | Un commentaire

Il est 2h30…

Ok il est birman, ok il est plus jeune, ok il est mon subordonné, ok il est marié, ok il a un enfant, ok il aime sa femme, mais j’y peux quelque chose moi si il a ce sourire qui efface toutes ces differences. Si ce sourire ne m’amene qu a imaginer ce que pourrait etre une nuit, une vie avec lui. Mon imaginaire pourrait gagner la palme d’or au prochain Oscar. le beau
role me plait bien, il me plait bien, il me plait mais je ne peux pas, je ne dois pas, il ne faut surement pas, la realité, la sobriété, me rattrapera et me rappelera a quel point j’ai pu etre idiote quelques instants, après ces quelques verres de blancs.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Ma meilleur ennemie….

Image

Je suis toujours etonnée par ma capacité a noircir le tableau, je sais que je ne suis pas la seule mais c est une maigre consolation. Le bohneur a l’air tellement facile chez les autres.
Je peux reconnaitre que lorque ce demon m’emmene dans cette foret bien sombre, je sais maintenant l’arreter, m’arreter et me rendre compte de l’evidence…ce n’est pas la réalité, c’est juste celle que j’ai envie ou crois avoir envie de voir a ce moment la. C est juste mon demon qui veut se nourrir… je préfèrerais le laisser mourrir de faim.
Alors non, non, le demon ne gagnera pas, il a gagné trop de fois. Il ne le mérite pas.
Oui la vie ne m’est pas facile tous les jours, mais c’est a moi de la rendre plus douce. C’est a moi de ne pas voir chaque petite difficulté comme une grosse difficulté, c’est a moi de ne pas voir un dragon quand il y a juste une mouche
Après tout, le bonheur est peut être et surement juste une question de choix.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

On ne peut pas vivre sans amour….my ass!

Je l’ai lu, je l’ai entendu….je l’ai cru? pas vraiment. C’est encore une phrase, un adage, une idee toute faite…une jolie phrase que la langue francaise sait si bien fabriquer, parce qu’on fait quoi si on n’a pas d’amour, on va se pendre?, on prend 4 dolipranes?. Et bien non, on fait cimme tout le monde et on attend son prince charmant, on rêve, on imagine, on dessine.

Parce que je fais quoi moi depuis les 35 dernieres annees, hein? , et bien je vous le donne dans le mille.

Pas la peine de sortir les mouchoirs, je le vis bien..bon ok pas toujours, pas souvent, mais si je prends le plus du moins, l’addition n’est pas si elevée. Jai essayé, j ai joué, un peu perdu, gagné toujours. Plus je joue, plus je connais les regles, plus le portrait s’affine, son joli portrait, oui oui car il sera beau, magnifique, grand, musclé; intelligent; drôle, attentionné…quoi,….. qu’est ce qui il y a? non non je n’ai pas 15 ans. On ne peut plus plaisanter, réver…..sa plus grande qualité a ce bohnomme ca sera de m’aimer, et il va lui en falloir du courage, de la patience pour rassurer la grande peureuse que je suis, non l’amour ca ne fait pas que faire pleurer, ca peut meme rendre heureux…je demande a voir petit prince charmant.

Disons que ne pas avoir trouvé la chaussure de son pied, le couvercle de son pot…ca a l’avantage de vous apprendre a aimer les surprises, oui, moi je ne sais pas ce qui m’attend, mon livre n’est pas fini, j’ai encore des
chapitres a ecrire…mon prince et son cheval se sont peut etre perdus, mais qu’est ce qu’on va etre bien tous les deux quand il aura trouvé son chemin.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , | 5 Commentaires

Tout est une question de point de vue…

Et oui, pour chaque histoire il y a deux narrateurs, une histoire ce ne sont pas que des faits, ce sont aussi des ressentis, des emotions, a l’instant T. J’arrive maintenant a l’accepter, il m’a fallu grandir pour ca. Apprendre a faire preuve d’empathie.
L’empathie, je m en mefie aussi, car on devient vite persuadé d’etre doté de super pouvoirs, de dons, celui de tout savoir, de tout comprendre. Mais voila, l’etre humain n’est pas si simple, j’en suis la prevue vivante. On est fait de nos contradictions. Alors, oui, je pense souvent savoir ce que l’autre pense, peut penser, le pourquoi du comment….mais je pense bien me planter. Car ce que l autre pense, il n’y a que lui qui le sait, et encore, ce qu’il pense est condionné par son histoire, ses rencontres, ses espoirs et desespoirs….alors non ma petite, tu ne sais pas…ce que tu sais par contre c’est que tu ne dois pas juger hativement, que tu ne peux pas decider que cette personne n’est pas une personne bien, parce qu’elle a dit ou fait quelque chose qui ne rentre pas dans ta case des gens biens, parce que finalement c’est quoi quelqu un de bien? c est ce que moi j’en pense ou ce que pierre paul ou Jacques en pense? est ce que c’est une verite. Ma verité, c’est qu’une personne bien c’est…beh en fait, moi meme j’ai du mal a le definir.
Alors oui, ca me serait facile de dire que c’est un salaud…et bien je choisis la difficulté, non ce n’est pas un salaud, c’est juste quelqu’un qui a fait ce qu’il pouvait comme il pouvait, il a géré comme il a pu avec les moyens de son bord, et puis voilà.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.