Articles tagués : Voyages

It’s been a while…

Je me suis laissée emporter les flots, je me suis laissée aller, encore une fois, je retrouve l’envie d’écrire, de me poser, de m’assoir et réfléchir, il etait temps  J’aimerai dire que c’était une période d’errance, d’observation, de contemplation, de jouissance.  Non, juste une période d’absence,  une période ou j’ai cru toucher de doigt ce que j’étais venu chercher, une étape qui mène au saint graal…le bonheur…  un travail bien paye, de la reconnaissance, des responsabilités bien sûr, une pression, une sacre pression…Je me suis fait rattraper par tout ce que j’ai quitté, j ai pas couru assez vite…Je me suis laissée emporter et j’ai oublié, je me suis oubliée, le temps devient un luxe. Si tu ne diriges pas la barque, ta barque, si tu te laisses emporter par les flots, la vie, les autres se chargeront de le faire à ta place, et puis un jour tu te réveilles, et tu ne te rappelles plus pourquoi tu es la, pourquoi tu vis cette vie-là et pas une autre…Ce que tu fuis finis toujours pas te retrouver, a moins d’être parti en faisant la paix et le cœur léger.  J’en suis là, assise au bord de plage, quelques heures devant moi. Quitter la France, mes racines, une vie citadine et le boulot stressant qui va avec, un boulot qu’on n’a pas vraiment choisi, partir avant que la cocotte-minute explose. Partir pour l’Asie, où la vie est plus douce, pour une vie plus légère…Deux après, j’ai encore perdu les rames de la barque, deux après je suis toujours à la recherche du bonheur, deux ans après je ne suis plus sure d’être à la bonne place, deux après je ne sais plus…Il est temps de s’assoir, de se poser, et de se poser les bonnes questions, et peut être recommencer.

Catégories : Etats d ames | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , | 5 Commentaires

Toi, Moi et les Autres…

J’aurai pu tout simplement titrer l article : Moi, Moi et les autres, mais j’aimai ce titre avant de l’écrire, je crois que c est le titre d’un film. Peu importe si ca ne l est pas d’ailleurs, ca sera alors juste mon titre.

Je prends de plus en plus conscience de mon problème avec les autres, oui cette solitude, j’ai beau la retourner dans tous les sens, j’en suis responsable, forcement. Je pense avoir passer le cap et l’age du : « c est pas ma faute »…maintenant, j en serai plutot au cap : « tout est de ma faute »…c est a se demander ce qui est le mieux d ailleurs!

Quand je pense qu’on ne m’aime pas, je n’aime pas. Quand on croit que je suis arrogante, je deviens arrogante. La loi de l’offre et l,a demande, et bien chez moi elle’est equilibrée.

Alors que je suis une grande timide! mais personne de le voit, personne ne me croit. Oui si j’evite un groupe ou je ne reconnais qu une personne que j ai rencontré il y a quelques semaines, ce n’est pas de la pimbecherie, c est de la timidité, avec une bonne dose de « il ne doit meme pas se rappeller de moi »….oui si j’arrive a un endroit pour retrouver une connaissance et qu il y a d autres gens que je connais vaguement, je ne fais la bise qu a la personne que je connais…oui car tous les yeux sont rivés sur moi, oui je prefererai fondre tout de suite maintenant…Oui je prefererai ne recontacter, ne voir personne, ca m’eviterai ces questions, remises en questions, ces doutes, ces maux de tetes….car ca me demande beaucoup d aller vers les autres, ca me demande beaucoup d’affronter ces situations….et pour ce beaucoup, je n’ai pas les ressources, c’est difficile, trop difficile, j’ai litterallement envie de baisser les bras avant meme de les avoir leves, surtout lorsqu on croit que tout est joué d avance, donc perdu.

Lorsque je fais de nouvelles rencontres, ou lorsque je travaille a en approfondir d’anciennes…je passe mon temps a faire attention, à ce que je dis, à ce que je ne dis pas…et je ressasse ensuite tout pendant des jours en me disant que j’ai été ininteressante (forcement), egoiste (evidemment), vide (surement)….que de jolis adjectifs, tu t’en douteras lecteurs!

C’est assez nouveau, la moi d’avant, qui me manque parfois, pensait se moquer de ce que le monde pouvait bien penser. J avais mon petit cercle, si il s aggrandissait, tant mieux, sinon tant pis. Mais aucun effort n’etait fait, je me sentais valoir la peine, tant pis pour ceux qui passaient a cote de moi…j ai maintenant l impression de passer ma vie a faire des efforts, a m’adoucir, a me gentilliser, a tenter d’arrondir les angles, de mettre de l’eau dans mon vin,a etre quelqu un que je ne suis meme pas sure d’etre, une fille fragile, trop fragile, ..tout ca pour avoir des miettes de reconnaissance, et meme d’amour, ce qui est bien pire docteur!

Ensuite j attends…J attends le resultat….le resultat il est là….je ne suis ni attachante, meme pas attachiante c est dire…je suis juste tranparente, celle que l on ne pense pas a appeller, celle qu on oublie sur un coin de étagère
Maintenant je m’en vais faire ce que je sais le mieux faire, en quelques mots….ressasser, repenser, refaire mon petit monde…m’attrister sur mon triste sort… Mais sinon tout va bien, du moins, ca pourrait etre pire, si si, j’en suis sure.

Catégories : Uncategorized | Étiquettes : , , , , , , , | 4 Commentaires

Tout ce qui ne tue pas, rend plus fort…..

Bon alors j ai toujours trouve cette expression, adage….sans aucun sens, car pour moi jusqu a present, tout ce qui ne tue pas, ne tue pas. point. Mais voila la vie et ses adversities tentent de me prouver que finalement, cette expression elle est pas si con! elle pourrait meme avoir un sens. Depuis que je suis en Thailande, seule (fait non negligeable 😉 )J ai l impression qu une force superieure me met des batons dans les roues, on essaye de me faire lacher le radeau, de me faire comprendre que c’etait une erreur que cette nouvelle aventure, pour faire court, de me demoraliser, mission parfois pratiquement accomplie par ailleurs. Mais voila, c’etait sans compter cet esprit de contradiction, et cette optimisme, et oui je me surprend a etre optimiste, qui l eut cru. Et bien, toutes ses epruves, qui sont de petites batailles personnelles, je suis persuadee qu elles ont un sens, une raison, je ne la connais pas, je ne la cherche meme pas. Mais croire que l on me complique la vie pour rien, et bien je refuse! Non j ai pas fait ca pour rien, fait ca, c est detruire le chateau de carte que je m etais lentement construit, que j avais laisse la vie me construire.
C’est mon combat a moi. Partir loin, seule, me retrouver, reapprendre a decouvrir, reapprendre a apprendre aussi, baisser sa garde, faire des efforts, donner une chance, se donner une chance. C est ma petite guerre. Moi contre le monde? non, peut etre plus moi contre mon monde, mes idees, mes prejudges, mes valeurs…on remet les compteurs a zero. Je sais que je gagnerai, mais l important c est le chemin parcouru, finalement, il n y a pas de finalite.
Le pire (c est a dire le mieux) c est que je ne m en veux pas, de rien. Je fais ce que je peux, du mieux que je peux, je ne triche pas, je suis moi mais un moi plus posée, reflechie, avec ma fragilité qui est ici ma solitude. Alors, bon, je rencontre des gens, je sais qu ils me trouvent sympas, mais ils ont deja leur petit monde, et n’ont pas besoin que j’en fasse parti. Tant pis pour eux! Trop de concessions tue les concessions. J arrive a me dire que je suis une bonne personne. Il faut juste que je trouve mes moitiés, car moi cette ile, je l aime de plus en plus et je ne compte pas en partir. C’ est en ca que mes petits malheurs ne me tuent pas mais me rendent plus forte!

Catégories : Etats d ames, Les petits Bohneurs | Étiquettes : , , , , | 2 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.